Site Français English Website Deutch Website

 

Gites 3 Clés Clavacances

ANCV Chèques Vacances

 

Plus beau Village de France

 

Eguisheim

 

Eguisheim

 

 

EGUISHEIM - XII SIECLES D'HISTOIRE



A quelques 5 km au sud-ouest de Colmar, entourée d'une large ceinture de vignes au pied du "Schlossberg", se trouve Eguisheim, une des plus anciennes bourgades d'Alsace.
Sur son territoire, les fouilles archéologiques ont, en 1865, mis à jour les premières traces d'hommes.
Appartenant à une peuplade des "Cro-Magnons" originaires de la Dordogne. A cet "Homo Egisheimiensis", visible au Musée de Colmar, ont succédé d'autres peuplades apportant chacune les progrès de leur civilisation, comme en témoignent les nombreuses sépultures dispersées sur le territoire d'Eguisheim.
Après les Romains, qui ont installé un camp à l'entrée de la cité actuelle, les Francs, vainqueurs des Alamans ont pris possession du pays.
Au centre de la coquette cité, s'élève le château fort, construit sur l'emplacement d'une première résidence fortifiée, sans doute en bois, fondée vers 720 par le comte Eberhard, petit-fils du duc d'Alsace Adalric et neveu de sainte Odile. La postérité d'Adalric est en parenté étroite avec toutes les familles régnantes de France et d'Allemagne.

 

 

Eguisheim

Eguisheim

 

 

Au "Castrum Egenesheim", mentionné (1049) dans la Bulle de la Rose d'Or, est né en 1002 Bruno connu sous le nom de Pape saint Léon IX, pape voyageur, réformateur de l'Église, promoteur de la Trêve de Dieu, (1049-1054). Son père Hugues IV est comte du Nordgau (Basse Alsace); sa mère Heilwige est héritière de Louis de Dabo (= Dagsbourg), issu des comtes de Roucy-Reims, fine fleur de la noblesse française.
Hugues IV a fixé sa résidence au château d'Egui-sheim, et ses descendants s'intitulent comtes d'Eguisheim et Dabo. Les personnages les plus connus sont: Hugues Vl (1089), partisan du Pape dans la Querelle des Investitures, et Albert II, surnommé faucon de Dabo (1211), partisan d'Othon IV contre les Hohenstaufen, en 1198.

A la mort de la comtesse Gertrude en 1225, l'héritage est revendiqué par les comtes de Ferrette, proches parents, mais il est acquis par l'évêque de Strasbourg, également parent. En 1251, Eguisheim est incorporé au "Oberrnundat" de Rouffach et le bailli épiscopal réside au château d'Eguisheim, dans la Cité jusqu'en 1752.
Les agglomérations dispersées sont abandonnées. Les cours colongèles, appartenant à des seigneurs, à l'évêché ou à ses nombreuses abbayes, se regroupent autour du Château Comtat dans l'enceinte intérieure. L'enceinte extérieure protège les habitations populaires. Les portes de la ville fortifiée sont nommées dans un document de 1257.
En 1298, la ville résiste au siège de l'empereur Adolphe de Nassau, mais elle est pillée vers 1370/80 par les "Anglais" et ravagée en 1444 par les "Armagnacs" conduits par le Dauphin de France, le futur Louis XI. Eguisheim et sa population connaissent tous les fléaux dont la peste n'est pas le moindre.
En 1557 et en 1563, l'évêque fait construire deux fontaines. Sous la Révolution, le château est vendu comme bien national; le Donjon disparaît. De 1790 à 1802, Eguisheim est chef-lieu de canton.
Au XIXe siècle, les quatre portes de la ville sont démolies; l'église romane cède sa place à une nouvelle nef en 1807/10; heureusement le clocher ancien est conservé, avec son tympan du XIIIe siècle.
Deux nouvelles fontaines (1835 et 1841) ornent les places de la Cité qui profite des progrès techniques et professionnels.
Victime de l'annexion allemande en 1871 et 1940, Eguisheim a peu souffert des dernières guerres et présente au visiteur sa disposition originale.

 

   

 

 

 

Reservation Eguisheim

 

Phone Reservation Eguisheim

+33 (0)3 89 49 69 16

+33 (0)6 07 90 16 42

+33 (0)6 83 55 04 68

 

eMail Reservation Eguisheim

residence.venus@orange.fr

 

 

 

 

 

Eguisheim


www.residence-venus.com / Copyright 2009 Résidence Vénus Eguisheim / Mentions Légales / Plan du Site